Recyclage déchets

[…]Le recyclage des déchets désigne l’ensemble des techniques de transformation des déchets après récupération, visant à en réintroduire tout ou partie dans un cycle de production.   […]

Définition donnée par le Journal Officiel du 12 avril 2009 : Le recyclage des déchets désigne l’ensemble des techniques de transformation des déchets après récupération, visant à en réintroduire tout ou partie dans un cycle de production.

Le recyclage des déchets est une opération qui permet leurs traitements, et leurs réemplois. Ainsi, les ressources naturelles sont préservées pour les générations futures. Exemples de recyclage de déchets avec valorisation de la matière : utilisation des bouteilles en plastique pour la fabrication des vêtements en polaire, mâchefers valorisés en sous-couches routières, ...

Le recyclage des déchets s’inscrit dans la stratégie de gestion des déchets dite des  3R :

  • Réduire : démarche qui vient en amont de la gestion des déchets, pour réduire à la source tout ce qui peut générer un déchet par la suite.
  • Réutiliser  : donner à un produit donné  une deuxième vie, et cela en gardant un usage identique ou différent.  
  • Recycler : opération qui comprend la collecte, le traitement et la commercialisation de la matière recyclée.

De nombreux critères sont à prendre en compte pour juger de la pertinence du recyclage d’un matériau donné. En France, les pots de yaourt, par exemple, ne sont pas acceptés par la collecte sélective : il n'y a pas assez de matière à récupérer pour rentabiliser le recyclage, il faudrait trop d'eau ou de vapeur pour les débarrasser des résidus alimentaires, gras ou sucrés. Il faut donc se poser les questions suivantes :

  • La technique de recyclage des déchets est-elle plus économe en matière et en énergie que la fabrication de la matière première ?
  • Les débouchés sont-ils rentables ?

Les filières de récupérations et de recyclages en France:

 

Recyclage déchets : l’acier  

La production de l’acier est de 18 millions de tonnes par an, dont 500 000 tonnes d’emballage ménager. Le bâtiment représente 50 % des commandes du secteur, et l'automobile 15 %. Ce métal est recyclable à 100 % et à l’infini. Le taux de recyclage de l’acier de l’emballage était de 99 % en 2007 en France. Ainsi, la France a dépassé le taux moyen européen qui était de 69 % cette même année. Cette augmentation de taux de recyclage participe remarquablement à la diminution des émissions de CO2 .

Recyclage déchets : L’aluminium

Le recyclage de l’aluminium, par voie de refonte, est une pratique qui s’est développée parallèlement à l’usage commercial de l’aluminium, depuis le début de 20ème siècle. En France, 50.000 tonnes d’aluminium sont utilisées dans les emballages ménagers. Ce métal se recycle indéfiniment. Aujourd'hui, plus de 30 % de l'aluminium utilisé provient du recyclage,

Ce recyclage permet une économie d'énergie de 95 % par rapport à la production du métal première fusion.

Recyclage déchets : Le papier/carton

En 2008, le pourcentage de papiers et de cartons usagés récupérés par rapport à la consommation de papiers et cartons en France était de 64,3%, et ce chiffre est en augmentation.

Recyclage déchets : Le plastique : 

Le recyclage des bouteilles et flacons en plastiques a commencé au début des années 90. Aujourd'hui en France, plus de 5 bouteilles sur 10 sont triées par les habitants. Grâce aux consommateurs qui trient, le recyclage des plastiques a été multiplié par 8 dans un espace de 10 ans.

Il reste des efforts à réaliser pour que davantage de bouteilles soient triées. Nos voisins francophones sont plus performants. Les Belges trient 7 bouteilles sur 10 et les Suisses arrivent à 8 sur 10.

Recyclage déchets : Le verre

Le recyclage du verre d’emballages ménagers a débuté en France dés 1974, pour être le premier matériau recyclé. Le taux de recyclage de verre  qui a été de 60 % en 2007 doit  atteindre 75 % en 2015 selon le Grenelle.

Recyclage déchets : Les Déchets d’Equipements Electroniques et Electriques (D3E)

Chaque année, 1,7 millions de tonnes de produits électriques et électroniques sont mis sur le marché àdestination des ménages et des professionnels français. La vente de ces équipements accroit annuellement de 3% à 5%.

Des premiers taux de recyclage et de valorisation des DEEE prometteurs : en 2008, la France a atteint les objectifs établis par la directive pour la plupart des catégories d’équipements, avec un taux de recyclage de 84% pour les équipements ménagers collectés sélectivement.

Recyclage déchets : Les pneus usagés

La réglementation relative aux pneumatiques usagés, vise à améliorer la collecte et le traitement des quelques 350 000 tonnes de pneumatiques accumulées en fin de vie chaque année. 

Recyclage déchets : Les Voitures Hors Usages (VHU) :

La directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000 relative aux véhicules hors d’usage instaure des enjeux majeurs d’un point de vue environnemental. La directive fixe des objectifs chiffrés à atteindre au plus tard le 1er janvier 2015 :

un taux minimum de réutilisation et de recyclage de 85% en masse du VHU ;

un taux minimum de réutilisation et de valorisation de 95% en masse du VHU.

Selon une campagne de démontage et de broyage des VHU pilotée par l’ADEME en 2008, le taux de réutilisation et de recyclage actuel est d’environ 79,5% et le taux de réutilisation et de valorisation de 81%.

Recyclage déchets : Lampes usagées

Créé en 2006, l'éco-organisme Récylum a collecté, en trois années d’existence, 10.000 tonnes de lampes usagées soit 70 millions d’unités, à travers 10.000 points de collecte (DOM compris. Le taux de collecte est évalué à 30 %. Le taux de recyclage s'est amélioré, passant de 91 % à 96 % en trois ans.

Recyclage déchets : Les textiles usagés 

Seulement 1/6ème des tonnages de déchets textiles produits chaque année fait l’objet d’une collecte sélective. Ainsi, sur 11 kg/an/habitant de déchets textiles produits  en France, seuls 1,7 kg sont collectés sélectivement. Le développement de la collecte sélective sur de nouveaux territoires permettra d’augmenter ces tonnages, diminuant d’autant les quantités collectées et traitées par les collectivités territoriales en mélange avec les autres déchets ménagers.

Recyclage déchets : Les piles et batteries usagées 

250 000 tonnesde piles et accumulateurs sont  mises sur le marché français chaque année. Vu la dangerosité des substances contenues dont ces produits, une filière spécifique y été consacrée depuis 1991.

Plus de 210 000 tonnes de piles et accumulateurs usagés ont été collectées en France en 2007, soit environ 30% des piles et accumulateurs existantes.

La France compte plus de 33 000 points de collecte des piles et accumulateurs usagés répartis parmi les enseignes de la distribution, les déchèteries et les entreprises.

Les tonnages de piles et accumulateurs usagés collectés sélectivement sont recyclés à près de 90%

Les Eco organismes sont des structures qui prennent en charge pour le compte des adhérents l'enlèvement et le traitement d’un déchet donné.

recyclage dechets

Eco-organismes

Déchets concernés

  • ECO-SYSTEMES
  • ECOLOGIC
  • ERP

DEEE

  • RECYLUM

Lampes usagées

  • ADELPHE

Tous les matériaux d'emballages (acier, aluminium, carton, plastique, verre)

  • ALIAPUR

pneumatiques usagés

  • CYCLAMED

Médicaments

  • ECO EMBALLAGES

Emballages ménagers

  • ECOFUT

Les emballages industriels et commerciaux en matière plastique PP et PEHD (bidons, fûts, conteneurs, seaux et big bags)

  • RECYFILM

Emballages industriels et commerciaux en film plastique

  • SCRELEC

Piles et accumulateurs portables usagés. Il y a également DEEE

  • VALORPLAST

Les emballages ménagers en plastique.

  • Eco TLC

Les Textiles d’habillement, du linge de maison et des chaussures.



Haut de page