Plaquettes forestières

[…] La plaquette forestière présente l'avantage d'être utilisée dans des chaudières automatiques, et supprime donc la contrainte du chargement manuel à chaque flambée […]

La plaquette forestière est l'une des quatre sources d'approvisionnement des chaudières au bois énergie, avec les bûches, les granulés de bois (ou pellets) et les déchets connexes de scieries.

La plaquette forestière présente l'avantage d'être utilisée dans des chaudières automatiques, et supprime donc la contrainte du chargement manuel à chaque flambée.

La plaquette forestière est le résultat du broyage des rémanents d'une exploitation forestière ou de bois de faible diamètre dont c'est souvent la seule valorisation possible.

Il existe deux types de plaquettes sur le marché :

  • les plaquettes forestières issues de la sylviculture : le bois est généralement broyé encore humide, puis les plaquettes sont séchées quelques mois en utilisant  le phénomène de fermentation (voir www.copobois.com)
  • les plaquettes industrielles issues de l'industrie du bois : le bois est généralement sec et les plaquettes peuvent être utilisées aussitôt après broyage.

La plaquette forestière se présente sous la forme de petits morceaux de bois d'environ 2×2×5 cm. Sa teneur en eau varie de 25 à 35 % pour la plaquette destinée aux petites chaudières de particuliers, et de 40 à 55 % pour les grosses chaudières professionnelles.

L’approvisionnement en plaquettes forestières entre dans un processus allant de l’abattage des arbres, leur débardage puis le broyage enfin le séchage avant la livraison au client final. au déversement des plaquettes dans un silo. Ce processus  de fabrication de la plaquette forestière dure plusieurs mois.

La plupart du temps le premier séchage des bois (ressuyage) se déroule en forêt pendant une durée comprise entre six mois et un an. Les bois sont ensuite déchiquetés à l’aide d’un broyeur à couteaux puis  la plaquette forestière stockée sur une plateforme bétonnée sous bâches géotextiles ou sous hangar. A l’issue de ce processus, les plaquettes forestières sont bien calibrées, de taille homogène et d’un taux d’humidité s’adaptant parfaitement aux exigences des différentes chaudières.

Le contenu énergétique des plaquettes forestières vertes est en moyenne de 2200 à 2800 kWh par tonne pour une humidité de 40 à 50%. Pour des plaquettes forestières fines et sèches, le pouvoir calorifique est de 3300 à 3900 kWh par tonne pour une humidité de 20 à 30 %.

Sur le marché, le prix des plaquettes forestières généralement pratiqué est compris entre 31 € et 85 € HT par tonne. Le coût du transport est une composante importante du prix de vente, il varie suivant la distance de livraison entre le producteur et le consommateur.

Pour les différentes sources d’approvisionnement en plaquettes forestières, on distingue 2 types d’approvisionnement : l’approvisionnement direct et l’approvisionnement indirect.

  • Approvisionnement en flux tendu (direct) : le bois est transformé en plaquettes en forêt et directement transporté chez l’utilisateur. Cet approvisionnement est bon marché car il ne comporte qu’un minimum de manutentions et ne prévoit pas de stockage intermédiaire. La production des plaquettes forestières peut se faire sur la coupe avec une automotrice ou en bord de route.
  • Approvisionnement avec rupture de charge (indirect) : les plaquettes sont stockées hors de la forêt. Le bois est transformé en plaquettes soit en forêt soit à l’entrepôt intermédiaire. L’approvisionnement indirect est plus coûteux car il nécessite un entrepôt intermédiaire et plus de manutentions. En revanche, les plaquettes peuvent être séchées et le stockage sous abri permet une bonne sécurité d’approvisionnement dans les régions à forte couverture neigeuse.

Le fonctionnement chaudières spécifiques à plaquette forestière est simple :

Une alimentation automatique à l’aide d’une vis sans fin  achemine la plaquette forestière depuis un silo de stockage jusqu’au foyer de combustion de la chaudière. Le système de chauffage est régulé par un thermostat et l’énergie ainsi produite par la combustion de la plaquette forestière peut être utilisée pour alimenter un chauffage central, un plancher chauffant, un ballon d’eau chaude…

bois energie
Source : LINDER SOMMERAUER

La fabrication de plaquette forestière contribue à améliorer la qualité et le dynamisme des peuplements, tout en accentuant la gestion durable des forêts.

biomasse

 
Haut de page