Green IT

[...] Le Journal Officiel  du 12 juillet 2009, définie Les Green IT [...]

Le Journal Officiel  du 12 juillet 2009, définie Les Green IT, en français : les écotechniques de l'information et de la communication, en abrégé éco-TIC, comme étant les Techniques de l’information et de la communication dont la conception ou l'emploi permettent de réduire les effets négatifs de l'activité humaine sur l’environnement. 

D'autres expressions sont en usage  informatique verte ou informatique écologique en français et green computing en anglais.

L’informatique au sens large consomme une quantité importante d'énergie électrique. Par conséquent les enjeux financiers du green IT sont très importants. Les acteurs économiques du secteur déploient d'ailleurs d'importants efforts de communication sur le thème de l'efficacité énergétique de leurs équipements.

 Quelques chiffres pour comprendre les enjeux du green IT :

  •  Les techniques de l'information et de communication (TIC) consomment 13,5% de l'électricité en France. Elles sont responsables de 5% des émissions de CO2 de la France.
  •  La consommation électrique des micro-ordinateurs augmente de 5% tous les ans
  •  La facture électrique des ordinateurs (sur leur durée de vie) est désormais supérieure au coût d’achat

Initiatives dans le domaine du green IT :

  • Le remplacement d'écrans à tube par des écrans LCD qui consomment moins d'énergie,
  • Certains centres récupèrent la chaleur des unités centrales pour chauffer les locaux,
  • La gestion de l'alimentation électrique du parc de postes de travail (mise en veille, etc.)  mène à une réduction qui peut atteindre  40 %  du total de la facture électrique,
  • Virtualisation des serveurs, dont les intérêts sont :

 

§  Un serveur physique virtualisé, c’est une économie annuelle de 7000 (kWh), soit 4 tonnes de CO2 en moins,

§  Baisser les coûts d’investissements

§  Accroitre la puissance des serveurs …

 

Le tableau ci-dessous montre les principales initiatives en matière de green it initiative concernant ce domaine :

 green it

Climate Savers Computing  et la Green IT :

Lancée  en 2007, par  WWF et les grands du monde de l’informatique, l’initiative  « Climate Savers Computing », prévoit une réduction annuelle de 54 millions de tonnes de CO2, soit l'équivalent d'environ 11 000 véhicules retirés de la circulation. Cette baisse de la consommation électrique devrait représenter pour les particuliers et les entreprises un total d'environ 5,5 milliards de dollars d'économies.

Pour y parvenir, les membres de l'initiative Climate Savers Computing comptent produire des ordinateurs plus "verts". Plus économes en énergie, ils respectent notamment l'éco-label Energy Star 2007 .

 L'objectif : imposer un rendement électrique de 80 % pour les PC. Durant cette année, Energy Star 2007 vise même un rendement de 90 % pour les PC et de 92 % pour les serveurs.

cleantech

 
Haut de page