Energie renouvelable

[…]L'énergie renouvelable est inépuisable et permet d’éviter l’épuisement progressif des ressources gazières et pétrolières […]

L’énergie contribue au développement économique et social de la planète et s’avère un acteur prépondérant de croissance. L’augmentation continue du prix des hydrocarbures et donc de l’électricité issue notamment des combustibles fossiles, remet en questions la capacité de ces énergies à maintenir seules une croissance durable de l’activité économique.

D’après les experts cinq raisons fondamentales justifient le passage des énergies nucléaires et fossiles aux énergies renouvelables :

● L' énergie renouvelable est inépuisable et permet d’éviter l’épuisement progressif des ressources gazières et pétrolières ;

● Elles n’émettent aucun rejet et sont souvent neutres en matière climatique ;

● Elles sont réparties naturellement dans le monde de façon plus ou moins concentrée  et permettent à chaque pays, une réelle autonomie énergétique ;

● Leurs coûts diminuent à mesure que se multiplient les sites de production et que les technologies évoluent ;

● Enfin, elles représentent un fort gisement d’emplois pour l’avenir.

Une stratégie nouvelle s’avère vitale pour installer de façon pérenne une énergie sûre, compétitive et durable. Ces avancées sont largement conditionnées par les systèmes d’incitation mis en place par les gouvernements, mais également par la sensibilisation du public via des campagnes d’information. ( voir tarif rachat EDF)

Le caractère renouvelable d’une énergie dépend de la vitesse à laquelle la source se régénère, mais aussi de la vitesse à laquelle elle est consommée.

L' énergie renouvelable estessentiellement tirée des éléments (terre, eau, air et feu) et du soleil. On désigne aujourd'hui par énergies renouvelables un ensemble de filières diversifiées dont la mise en œuvre n'entraîne en aucune façon l'extinction de la ressource initiale :

  • Energie renouvelable liée du vent : éolienne

            L’éolien : les aérogénérateurs, mis en mouvement par le vent, fabriquent des dizaines de millions de mégawatheures. Utile dans les sites isolés, cette électricité alimente aussi les grands réseaux de distribution. L’énergie renouvelable électrique est injectée dans le réseau ou alimente des sites isolés qui ne  sont pas raccordés aux réseaux de distribution.

  • Energie renouvelable de l’eau : hydraulique et marémotrice
    • Houlomotrice :L'énergie houlomotrice désigne l'énergie d'origine cinétique et potentielle liée au déplacement de la surface de la mer sous l'action de la houle. Une partie de cette énergie peut-être récupérée grâce à différents dispositifs : flotteurs et radeaux oscillants, cloches à compression ou dépression
    • Marémotrice :L'énergie dite marémotrice constitue donc une récupération de l'énergie cinétique de rotation de la Terre.
  • Energie renouvelable du soleil : thermique, photovoltaïque, thermodynamique.
    • Le solaire photovoltaïque : des modules solaires produisent de l’électricité à partir de la lumière du soleil. Ils alimentent des sites isolés ou le réseau de distribution général. L’intégration à l’architecture est l’avenir du photovoltaïque .dans les pays industrialisés.
    • Le solaire thermique : les capteurs solaires produisent de l’eau chaude sanitaire. Ils peuvent être aussi utilisés pour le chauffage, idéalement par le sol..Plusieurs dizaines de millions de mètres carrés de capteurs sont installés dans le monde. Les capteurs solaires dits “haute température” produisent de l’électricité par vapeur interposée : quelques grandes centrales de ce type existent dans le monde.
  • Energie renouvelable liée à la chaleur terrestre : géothermie

             La géothermie  utilise la chaleur du sous-sol. Avec une température moyenne ou faible, on chauffe des locaux, alors qu’une température élevée permet de produire de l’électricité par vapeur interposée. Cette  énergie renouvelable est  inépuisable, mais est aujourd’hui inexploitée

    . Energie renouvelable provenant  de la  biomasse

  • Le bois énergie représente 14 % de la consommation énergétique mondiale. Issu des déchets de la forêt ou des industries du bois, il est brûlé pour produire de la chaleur.
  • Le biogaz est issu de la fermentation des déchets organiques. Sa combustion produit de la chaleur, mais également de l’électricité par cogénération.
  • Les biocarburants proviennent de plantes cultivées (tournesol, betterave, colza…).
  • Le biodiesel (ou ester méthylique d’huile végétale, EMHV), l’éthanol, et son dérivé, l’éthyl-tertio-butyl-ether, l'ETBE sont les plus courants. Ils sont mélangés à de l’essence ou à du gazole.

Les énergies renouvelables sont ainsi multiples et fondamentalement diverses par leurs mécanismes physiques, chimiques ou biologiques.

L'énergie renouvelable produite par différents processus naturels (rayonnement solaire, vent, bois, chute d'eau, géothermie, etc.). Contrairement aux énergies fossiles, les EnR sont inépuisables et n’émettent pas de gaz à effet de serre.

 

energie-renouvelable

 

energie renouvelable



Haut de page