Co voiturage

Le co voiturage consiste à optimiser le transport en voiture et vise à mettre en relation des individus effectuant tout ou partie d'un trajet qu'ils effectuaient jusque là seuls. 

Le co voiturage consiste à optimiser le transport en voiture et vise à mettre en relation des individus effectuant tout ou partie d'un trajet qu'ils effectuaient jusque là seuls.

Le co voiturage permet de diminuer le nombre de voitures en circulation pour un même déplacement. Dans le cadre d'un covoiturage, les trajets peuvent être de tous types: domicile-travail, domicile-étude, longue distance, loisirs…Le covoiturage présente  plusieurs avantages : partage des frais, réduction de la pollution, création d’un lien social et de solidarité.

Le co voiturage est reconnu commeun bon  moyen de lutter contre la congestion automobile des villes et les émissions de gaz à effet de serre et de polluants.

13 grandes métropoles mondiales, dont Paris, ont récemment signé une tribune commune dans laquelle le co voiturage est donné comme une piste intéressante et peu coûteuse de réduction des GES.

Un exemple d’économies de CO² par co voiturage ; sur un trajet de 30km effectué par 3 covoiturants ,en lieu et place de 3 déplacements individuels, a permit une économise de  224kg de Co2 par trajet soit près de 4 tonnes en rythme annuel.

Le co voiturage est avantageux économiquement. INSEE estime que le transport représente en moyenne 15% des dépenses des ménages en France et jusqu’à 25% pour un ménage à revenus modestes. Selon L'Automobile club de France, le budget moyen pour 2008 d'un automobiliste français varie de 5 517 € à 7 598 € par an selon le type de voiture.

Le co voiturage peut aussi de remédier à l'insuffisance des transports publics ( en périodes de grèves ou hors ces périodes) . Le covoiturage permet également de se rendre vers des zones excentrées peu ou pas desservies par les transports publics.

A elle seule, l'Île-de-France totalise plus de 17 millions de déplacements quotidiens avec un taux d'occupation de 1,3 personne par voiture. Ainsi 95 % des automobilistes français font le trajet domicile-travail seul à bord de leur voiture.

Le co voiturage a pour résultats des automobiles mieux remplies pour des routes plus fluides.

Plusieurs handicaps freinent l’essor du covoiturage.

La voiture est souvent considérée comme un espace privé, apportant un sentiment de liberté. Le co voiturage occasionnel n’est donc pratiqué que par les automobilistes  qui acceptent de partager cet espace avec un inconnu.

L’absence de parkings autour d’aires d’échanges pour les covoiturants. La France en compterait environ 300, installés principalement au croisement des grands axes. Le Finistère où le conseil général a créer une trentaine d’aires de stationnement liées au site Covoiturage-finistère.fr est exemplaire de ce point de vue.

Facteurs de succès du covoiturage

Le co voiturage dynamique permet aux conducteurs et passagers connectés à un service en temps réel de connaître les disponibilités de chacun et d’optimiser leurs déplacements, en ville comme pour des trajets plus longs. Le co voiturage est rendu  plus accessible avec les téléphones mobiles, notamment les smartphone. Avec une connection 3G ou Wifi et les possibilités qu’offre la géo localisation.

En partenariat notamment avec l'Ademe, la DRIRE ou le Certu*, la Région Ile-de-France vient de lancer le site internet Pro'mobilité pour aider les entreprises franciliennes dans la mise en place de leur plan de déplacements.

Déployé depuis 2000, le Plan de déplacement des entreprises (PDE), soutenu par l'Ademe, est une démarche volontaire d'une entreprise ou d'une administration favorisant l'usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle, tels que la marche à pied, le vélo, les transports en commun, le co voiturage, les véhicules propres. Cela concerne les trajets domicile-travail et les déplacements professionnels.

Selon la Région, le nombre de PDE en Ile-de-France aurait quintuplé en 4 ans pour passer de 19 PDE en 2005 à plus d'une centaine recensés en juin 2009.

voiture écologique

 
Haut de page